top of page
bandeau_blog.jpg
Rechercher
  • Photo du rédacteurEmeline - Empower ton Business

Bien reprendre le travail après tes vacances

Dernière mise à jour : 27 mars 2023



Se remettre au travail après une période de vacances. Hum… Pas toujours évident pour tout le monde !


Après le farniente, le temps pour soi, le repos, faire ce que l’on veut, quand on veut, comme on veut, profiter de nos proches, avoir senti son esprit libre, serein et la charge mentale tomber d’un coup, il faut se remettre au boulot !

Si ta reprise s’accompagne d’un blues post vacances, si tu as la sensation :

d'angoisse à l'idée de reprendre,

de passer d’une liberté absolue à un retour contraignant vers ton business,

de te dire "C'est reparti pour passer mes semaines à bosser !"

d'appréhender de ne plus avoir de temps pour toi, tes enfants, ton chéri, tes amis ou ta famille,

alors cet article est fait pour toi !


Comment gérer ta reprise sans avoir la sensation de retourner dans l’œil du cyclone ?

Comment ne pas te sentir à nouveau débordée et stressée à l’idée d’être à nouveau assaillie par une grande charge mentale ?

Comment garder le bénéfice de tes vacances et qu’elles soient un coup de boost pour amorcer ta reprise ?

Comment faire en sorte de trouver ton juste équilibre dans ton job pour continuer de l'exercer avec plaisir ?


Eh bien c’est ce que nous allons voir dans cet article !



Parce qu’il n’est pas normal de sentir du stress ou une rupture importante du quotidien entre vacances et période de travail, cette sensation doit t'interpeler ! Elle porte à ta connaissance que ton équilibre n’est pas respecté, que ton mental comme ton corps souffre, ce qui n'est pas normal !


"Mais que puis-je y faire ", me diras-tu ?

Reprendre le travail, c’est toujours une période de rush. C’est un peu comme si durant tes vacances le rythme était tombé, que la mer était paisible et silencieuse. Et d’un seul coup, BOUM ! La mer s’agite à nouveau, le mouvement des vagues reprend, de plus en plus fort, vif et bruyant.

Pourtant, il est possible d’amorcer une transition entre ces deux états, et ce, tout en douceur.


Reprendre petit à petit est primordial à une bonne reprise. Douceur et productivité peuvent aller de paire.

Se jeter corps et âme dans ton taf dès la reprise est le meilleur moyen de perdre très rapidement le bénéfice de tes vacances et de te sentir noyée dès le début, comme un retour à la case départ.

Même si tu as beaucoup de choses à faire, ne charge pas trop tes premiers jours !



Commence par lister tout ce que tu as à faire : les grosses tâches comme les plus petites.


Détermine ce qui est urgent, moins urgent ou ce qui ne l’est pas (tout n’est pas essentiel, même si au final tout devra être fait).

La matrice d'Eisenhower tu connais ? ⬇️

Fais-toi une "To Do List" avec toutes tes tâches écrites dessus et barre-les au fur et à mesure que tu les effectues. Psychologiquement et moralement, c’est un geste très fort ! Cela te gonflera à bloc et tu auras envie de continuer pour barrer toute ta liste (satisfaction personnelle bonjour ! 😋). Ce simple geste nourrira aussi ta sensation de productivité et évitera la surcharge mentale.


Privilégie de commencer les premiers jours avec de petites tâches courtes et variées, car cela t'évitera de terminer tes premières journées avec la tête « grosse comme une pastèque ».


Prends plusieurs pauses, aussi courtes soient-elles également (5mn par 5mn).


Si ton activité est en lien avec un public et sujette à des rendez-vous, espace un peu tes rendez-vous les premiers jours.


Laisse-toi deux ou trois jours pour reprendre le rythme, pour que ton corps et ton mental accueillent le retour au travail et changent du rythme des vacances.


Évite de terminer tes premières journées à des heures trop tardives. Il vaut mieux des journées plus courtes et bien vécues, que très longues, surchargées, où le soir quand tu t'arrêtes, tu"pleures" tes vacances.


Après tout, si on y pense, on pratique bien « l’adaptation » des bébés chez leur nourrice, crèche, etc. On les habitue progressivement au changement d’environnement, de rythme et de personne référente : de petits temps qui se rallongent au fur et à mesure.

C’est un principe que nous devrions garder pour tout en grandissant et en avançant dans notre vie.

Vis donc tes premiers jours de reprise comme une adaptation. Tu reprends ok, mais tranquille pour te ré acclimater. Ça évite le "jetlag" ou le "holidayslag" 🤣.


Une fois ton planning établi et tes priorités définies, tiens-toi en à celui-ci.

Ne procrastine surtout pas ! La procrastination est le meilleur moyen d’engendrer de la surcharge dans ton activité et ton quotidien, de la frustration, de la culpabilité de ne pas avoir tenu tes engagements.

Tu as ainsi de grandes chances de ressentir de la déception envers toi-même, ce qui nourrira des sentiments négatifs, peu agréables et qui feront rapidement baisser ton moral.

Sans parler de la charge mentale ou du coup de bourre qui te guettent, tapis sournoisement derrière le mur, n’attendant que le moment de reprendre possession de toi.


C’est pour ça qu’il vaut mieux prévoir moins mais tout terminer.

Tu reprendras ainsi en douceur, en finissant tes journées en étant à jour, fière de toi, motivée et avec la sensation du travail accompli.


Enfin, prévois une heure de début pour commencer ta journée, mais surtout, programme-toi une heure de fin ! Même si tu as encore des choses à faire (tu en auras toujours !), lorsque l’heure sonne la fin de votre journée, arrête-toi !


Tu vas me dire : « Mais si je reprends par des journées un tout petit peu plus courtes, que je prends plusieurs pauses même courtes, je vais me retrouver surchargée ensuite ! »

L’essentiel est de nourrir un sentiment positif de ce que tu accomplis en une journée, de ne pas procrastiner, de barrer ta To Do et de t'en tenir à ton planning comme une boussole, de penser à programmer du temps pour les imprévus (très important !) et de tenir la charge mentale ou le coup de bourre, les plus éloignés de toi possible.

Avoir le moral et l’esprit libre favorise la productivité. Te sentir productive favorise ton moral. C'est un cercle vertueux pour bien vivre tes journées.



Enfin, n’arrête pas tout ce que tu faisais durant tes vacances sous couvert que tu reprends le travail ! C’est souvent l’erreur que nous commettons.

Ne te laisse pas absorber par le flot du quotidien : le travail, les tâches ménagères, les courses, les imprévus, les navettes pour les enfants, etc.

C’est loin d’être évident mais ce n'est pas impossible ! Il est essentiel de t'accorder du temps pour toi TOUS les jours.

Même si ce n’est que 30mn, c’est déjà du temps que tu t'octroies pour faire quelque chose pour prendre soin de toi. Même s’il est très facile et rapide de se laisser emporter, il ne faut surtout pas t'oublier au milieu de tout cela !


Même si tu as indubitablement moins de temps pour toi, continue de faire des choses que tu aimes pour te recharger. Garder la notion de plaisir au quotidien fait partie des facteurs qui participent à garder ton moral au top et à mieux accueillir les difficultés du quotidien ou les périodes de charge.

Qui d’autre que toi peut prendre soin de toi ?


Reprendre le travail ne devrait jamais représenter une rupture nette entre période de vacances et période d’activité. L’une et l’autre forment un équilibre, un tout indissociable qui ne devrait pas être une source de stress ou de mal-être.

D’autant plus en tant qu'indépendant. Nous choisissons/créons notre métier, nous nous dédions à un domaine qui nous porte, qui nous parle, qui est un prolongement de nous-mêmes. Cela ne devrait jamais représenter une source de mal-être, le sentiment de se perdre, de ne plus avoir de place dans une vie surmenée et surchargée.



Enfin, si tu mets tous ces petits tips en place et que tu ne parviens toujours pas à gérer la charge et à tout faire seule, c’est le signe que ton entreprise se développe, qu’elle grandit et a le vent en poupe ; ce qui est ultra positif !

Aussi, pour rester à flot et ne pas prendre l’eau, c’est aussi le moment d’envisager de te faire aider et de commencer à déléguer. C’est en cela que réside le métier d’assistante collaboratrice.

Pour maintenir ton entreprise, continuer de la faire évoluer, il est important de ne pas rester seule et de tout vouloir porter à bras le corps.


Si tu t'épuises, c’est ton business qui en pâtira en plus de toi-même.

N’oublie jamais que l’essence même de ton business, c’est toi !

Alors : prends soin de toi et reprise oui, mais EN DOUCEUR !




30 vues0 commentaire
bottom of page